Comment dormir avec une tendinite à l’épaule

Dormir avec une tendinite de l’épaule peut être assez inconfortable. C’est pourquoi il est important de savoir quelle position adopter et comment réduire la douleur avant d’aller vous coucher. Voici quelques recommandations.

De la même façon que lorsque l’on a une minerve, s’endormir avec une tendinite de l’épaule peut s’avérer être une tâche difficile, surtout si la douleur est omniprésente. Cette affection provoque des douleurs, une inflammation et une sensation de faiblesse qui réduit la capacité à effectuer les tâches quotidiennes. Au moment où vous allez vous coucher, les symptômes augmentent ou interrompent votre repos.

Que faire et comment éviter que l’inconfort n’affecte la qualité du sommeil ? Il existe des mesures simples qui peuvent être mises en place pour atténuer ce mal. Dans l’espace suivant, nous passerons brièvement en revue ses causes et comment améliorer les symptômes lorsqu’on essaie de dormir.

Qu’est-ce que la tendinite de l’épaule et quelles en sont les causes ?

La tendinite de l’épaule est une inflammation des tendons de l’articulation de l’épaule. Elle est souvent causée par des mouvements répétitifs ou un effort excessif des muscles de cette zone. Elle est également fréquente chez les personnes qui pratiquent des sports tels que le tennis, le baseball et la natation, entre autres.

En revanche, elle peut affecter ceux qui effectuent des travaux dans lesquels une plus grande puissance est appliquée à cette articulation, comme les charpentiers ou les peintres. En général, il existe deux types de tendinite de l’épaule :

  • tendinite de la coiffe qui englobe les muscles supra-épineux, infra-épineux et subscapulaires.
  • tendinite du biceps brachial.

Son principal symptôme est une sensation de douleur qui augmente avec le mouvement du membre supérieur ou à la palpation de l’articulation. On constate également une faiblesse du bras, une difficulté à soulever des objets et une gêne la nuit.

Comment bien dormir si vous avez une tendinite de l’épaule ?

Pour éviter les problèmes de sommeil dus à une tendinite de l’épaule, il est nécessaire de commencer un traitement médical. Bien qu’il existe des conseils généraux pour vous aider à vous soulager, il est important de déterminer la gravité de la blessure et si des médicaments sont nécessaires.

Souvent, le médecin suggérera de prendre des anti-inflammatoires en vente libre, comme le paracétamol ou l’ibuprofène. Il est également conseillé de travailler avec un physiothérapeute pour mettre en place des exercices et des thérapies visant à améliorer la force des muscles de cette zone.

Si cela ne suffit pas à contrôler les symptômes, une injection de corticostéroïdes ou une intervention chirurgicale peuvent être proposées. Dans tous les cas, pendant que la blessure s’améliore, certains conseils spécifiques pour le coucher peuvent être appliqués. Gardez-les à l’esprit !

Appliquez de la glace avant d’aller vous coucher

Avant d’aller se coucher, il est bon d’appliquer une poche de glace ou une compresse froide sur l’épaule touchée par la tendinite. Le froid soulage la douleur et provoque la constriction des vaisseaux sanguins. Ce qui réduit l’inflammation.

La thérapie par le froid doit durer 15 à 20 minutes. Il est essentiel d’envelopper la glace dans un sac ou une serviette, car l’application directe peut être agressive pour la peau.

Trouvez une autre position de sommeil

La position de sommeil peut avoir un effet positif ou négatif sur la tendinite de l’épaule. Cependant, il n’existe pas d’approche standard sur la façon de s’allonger pour soulager cette affection. Dans ces cas, il est recommandé d’essayer plusieurs positions et de choisir la plus confortable.

  • Position allongée : Il existe plusieurs possibilités pour dormir en position allongée. Tout d’abord, plusieurs oreillers peuvent être placés derrière le dos lorsque l’on est allongé dans le lit. Vous pouvez également utiliser un fauteuil inclinable confortable ou un lit réglable. Pour plus de confort, l’oreiller peut être placé sous le bras blessé.
  • Face vers le haut : s’allonger sur le dos, le bras blessé posé sur un oreiller, est une autre option. Ce soutien diminue la pression sur l’épaule (particulièrement sur les matelas à mémoire de forme), ce qui soulage la douleur.
  • Sur le côté non blessé : une autre position qui favorise le repos est celle de la position couchée sur le côté non affecté. En d’autres termes, si l’épaule blessée est à gauche, il est préférable de dormir sur le côté droit. Cependant, il est difficile pour ceux qui sont incapables de maintenir la même posture tout au long de la nuit.

Adopter de bonnes habitudes de sommeil

Pour faciliter le processus de guérison de la tendinite de l’épaule, il est nécessaire de passer de bonnes nuits de sommeil. Un sommeil de mauvaise qualité provoque des pertes de concentration, augmente le stress et entrave le processus de guérison. C’est pourquoi, en plus de ce qui précède, d’autres habitudes de sommeil saines sont essentielles. En particulier, il est conseillé de faire ce qui suit :

  • Respectez des horaires réguliers, c’est-à-dire couchez-vous et réveillez-vous à la même heure.
  • Évitez d’utiliser des appareils mobiles et des téléviseurs avant de vous coucher.
  • Limitez la consommation de stimulants tels que la caféine, la nicotine et l’alcool, surtout après 16 heures.
  • Mangez un dîner sain au moins deux heures avant d’aller vous coucher.

Vous ne pouvez pas bien dormir à cause d’une tendinite de l’épaule ?

Les symptômes de la tendinite de l’épaule sont non seulement handicapants tout au long de la journée, mais ils peuvent également réduire la qualité du repos. Il est donc judicieux de mettre ces recommandations en pratique. Si la douleur ne s’améliore toujours pas, il est préférable de consulter un médecin.

Comme nous l’avons déjà mentionné, dans certains cas, la lésion nécessite une approche pharmacologique ou chirurgicale. Par conséquent, si les symptômes sont graves et ne s’améliorent pas avec les mesures d’autogestion de la santé, il faut consulter un professionnel en temps utile.